Qu’est-ce que le QUINQUATLANTIC CHALLENGE AUDILAB ?

La 1ère traversée à la rame de l’océan atlantique par 2 quinquagénaires pour promouvoir le bien vivre

> Un exploit sportif
La première traversée à la rame de l’Atlantique effectuée par 2 quinquagénaires.
Soit l’équipage le plus âgé à entreprendre la traversée du deuxième plus grand océan de la planète.

Les 2 rameurs partiront des Iles Canaries, à la mi-décembre, pour rejoindre La Martinique, moins de 3 mois plus tard.

> Une aventure humaine
La rencontre de 2 personnalités, deux hommes respectivement de 60 et 58 ans, aventuriers, navigateurs… qui embarquent avec leurs bagages respectifs…
Gilles Ponthieux est notamment atteint de la maladie de Parkinson.

> Une opportunité de parler du Bien Vieillir
Bien vieillir et Bien vivre, c’est parfois, vivre l’exploit.

2 hommes, 2 rameurs

A l’origine du Quinquatlantic Challenge Audilab, Philippe Berquin, sportif nantais de 58 ans, qui a déjà effectué plusieurs traversées de l’Atlantique à la voile : « j’ai vu un proche, un homme brillant et hyperactif lors de sa vie professionnelle, se laisser littéralement dépérir au moment de la retraite. Il ne s’était pas préparé. » Pour le rameur, il est essentiel d’anticiper et de prendre soin de son capital santé : «  Le vieillissement n’est pas une fatalité : Il faut s’y préparer !  »

Pour mener à bien cette nouvelle traversée, Philippe Berquin s’est associé à Gilles Ponthieux, bientôt 60 ans et également quelques traversées déjà à son palmarès. Cet ancien véliplanchiste de haut-niveau, breton de naissance, est aujourd’hui atteint de la maladie de Parkinson…

« Ensemble, avec cette traversée de l’Atlantique, nous voulons prouver que relever des défis est, toujours possible, et à tout âge, » déclarent les 2 rameurs. Un exploit sportif et un projet fou ? Sans aucun doute : « Il y a plus de personnes qui sont allées dans l’espace que de personnes qui ont traversé un océan ! » expliquent les 2 rameurs.

Les chiffres clés du Quinquatlantic Challenge-Audilab

2
2 mois
7 mètres
10 litres
5 000 km
5 000
1 000 000

le nombre de rameurs
la durée de la traversée
la longueur du canot
la consommation d’eau par jour pour l’équipage
la distance entre le départ : Iles Canaries, et l’arrivée, en Martinique
le nombre de calories brulées chaque jour, par rameur
le nombre de coups de rame nécessaires pour la traversée.

2 rameurs
3 mois de traversée
7 mètres de longueur de canot
10 litres de consommation d’eau par jour pour l’équipage
5 000 km entre le départ : Iles Canaries, et l’arrivée : en Martinique
8 000 calories brûlées chaque jour par rameur
1 000 000 de coups de rame nécessaires pour la traversée

Ils sont partis le 14 décembre 2017 à 16h !